Les hommes se bidonnent avec la langue française !

#

La langue française est quand même bizarre. Pourquoi dit-on UN tabouret et pourquoi UNE chaise ? LE tabouret a-t-il des petits attributs qu'on n'a pas vus ?

Pourquoi, dès que c'est UNE galère, c'est tout de suite au FÉMININ ? LA pluie, LA neige, LA grêle, LA tempête, tout ça, c'est pour vous les FEMMES !

Nous, c'est LE soleil et LE beau temps, LE paradis !

Vous, vous n'avez pas de chance...: LA cuisine, LA bouffe, LA poussière, LA balayeuse.

Nous, c 'est LE café, dans LE fauteuil avec LE journal, en écoutant LE hockey, et ça pourrait être LE bonheur, si vous ne veniez pas mettre LA chicane.

Pour retrouver LE calme, je crois qu'on devrait laisser LE genre décider...

Vous pouvez regarder LA télé, mais on choisit LE poste. Si LA télécommande vous appartient, on en a LE contrôle.

Mais, ne voyez aucun sexisme là-dedans. Oh non ! D'ailleurs, entre parenthèses, je vous signale que LE mot sexe n'a pas de FÉMININ. On ne dit pas UNE sexe, on dit LE sexe d'UNE FEMME, ou même LE clitoris.

Par définition, LE plaisir est donc pour les hommes.  Car, si les préliminaires sont rapides, c'est qu'ils ne font qu'UN préliminaire. Plus que ça, c'est UNE perte de temps.  Après avoir obtenu UN orgasme, les hommes se retournent pour trouver LE sommeil, pendant que les femmes vivent UNE frustration.

D'ailleurs, dès que c'est sérieux, comme par hasard, c'est tout de suite au MASCULIN. On dit UNE rivière, UNE p'tite rivière, mais UN fleuve ou UN océan. On dit UNE trottinette , mais UN avion à réaction!

Et, quand il y a UN problème dans UN avion, c'est tout de suite UNE catastrophe. Hé ! Hé !  Alors, c'est toujours à cause d'UNE erreur de pilotage, d'UNE mauvaise visibilité, bref à cause d'UNE connerie. Et alors, attention ! Dès que LA connerie est faite par UN HOMME, tout de suite, ça ne s'appelle plus UNE connerie, ça s'appelle UN impondérable !

Enfin, moi, si j'étais vous les FEMMES, je ferais UNE pétition. Et il faut faire très très vite parce que votre situation s'aggrave de jour en jour. Il n'y a pas si longtemps, vous aviez LA  logique, LA bonne vieille logique FÉMININE. Ça, nous a pas plu, nous les HOMMES, et on a  inventé LE logiciel.

Mais, vous avez quand même quelquefois de petits avantages : on a LE mariage, LE divorce, vous avez LA pension et LA maison. Vous avez LA carte de crédit, on a LE découvert.

Mais, en général, LE TYPE qui a inventé LA langue française ne vous aimait pas beaucoup.

Il n'a pas pu s'empêcher de mettre UN accouchement. Vraiment MASCULIN, UN accouchement ! Ah ça, des erreurs comme ça, il en a fait plein : UN sac à main, c'est viril à mort ! UN soutien-gorge, c'est pour les camionneurs ! LE maquillage, LE rouge à lèvres... Il s'est trompé dans l'autre sens aussi : UNE moustache, ça c'est LA FÉMINITÉ poussée à son comble. UNE testicule !!! Alors là, je sais pas comment IL a fait pour se tromper, parce que très tôt dans LA vie, on découvre qu'UNE couille, ce n'est pas ce qu'il y a de plus FÉMININ.

Même les aveugles font LA différence. Ben LUI, IL n'a rien vu : " Hein ? UNE couille ? Kécécéça ? Oh ben, ça doit être FÉMININ, À moins que LA langue française a été inventée par UN travesti.

Bon, alors, depuis que je sais ça, je fais très attention quand je parle à UNE FEMME pour pas LA vexer. Maintenantje fais LE cuisine, après je fais LE vaisselle et je regarde LE télé en me grattant UN testicule !

Auteur : Roland Magdane


Envoyez ma page à TOUS vos amis(es) avec votre logiciel de e-mails