LA FIN DE LA FAIM

Le mois dernier, un sondage a été mené à l'échelle mondiale par l'ONU. La question était : "Veuillez s'il vous plaît donner honnêtement votre opinion sur d'éventuelles solutions à la pénurie de nourriture dans le reste du monde".

Le sondage fut un échec retentissant :

- En Afrique personne ne comprit ce que signifiait "nourriture" ;
- En Europe de l'Est personne ne comprit ce que signifiait "honnêtement" ;
- En Europe de l'Ouest personne ne comprit ce que signifiait "pénurie" ;
- En Chine personne ne comprit ce que signifiait "opinion" ;
- Au Moyen-Orient personne ne comprit ce que signifiait "solution" ;
- En Amérique du Sud personne ne comprit ce que signifiait "s'il vous plaît" ;
- En Amérique du Nord personne ne comprit ce que signifiait "le reste du monde".


-----


Chef, chef ! Il y a eu un vol cette nuit au supermarché !
On a volé 2 000 cartouches de cigarettes et 1 500 laitues !

- Bien, et vous avez des soupçons ?

- Ben, on recherche un lapin qui tousse !


-----


Deux Newfies se présentent à une école de ski.

- Nous aimerions avoir le même moniteur que l'année dernière.

- Bien sûr, vous connaissez son nom ?

- Non, mais son prénom, C'est Michel.

- Le problème, C'est que j'ai 7 Michel…
 mais il doit avoir un signe particulier ?

Les deux Newfies réfléchissent puis l'un d'entre eux chuchote : - Il a, C'est sûr, un signe particulier : il a DEUX anus.

- Pardon ? Vous en êtes sûr ?

- Nous ne l'avons pas vu, mais chaque fois qu'il croisait un collègue, l'autre lui demandait :


"Puis, tu t'en sors comment avec tes deux trous-du-cul ?"


-----


C'est une blonde qui trouve 10 $ au sol. Sa copine lui demande :

- Qu'est-ce que tu vas faire avec ce billet ?

La blonde lui répond : - Je vais m'acheter un portefeuille,
comme ça, je pourrais mettre mon billet dedans !


-----


C'est l`histoire d'un pilote d`avion qui transporte un scout, Lucien Bouchard et Jean Chrétien.

Le pilote dit alors : - L'avion va s'écraser et il n'y a que 3 parachutes.

Jean Chrétien dit alors : - Le Canada compte sur moi alors je prends un parachute et je saute.

Lucien Bouchard prononça alors : - Je suis le Cerveau du Québec alors il faut que je saute.

Alors, le pilote dit au scout : Il reste 1 parachute et je vais le prendre. Tu aurais dû défendre ta place mon p'tit !

Le scout répondit : - Pas de danger, le Cerveau du Québec a prit mon sac à dos.


-----


C'est un couple en train de faire l'amour.

- Dis donc chérie, ton mari, il ne va pas bientôt rentrer ? Parce que je n'aimerais pas le croiser. C'est quand même mon meilleur ami...

- T'inquiète pas, il rentre pas avant une heure.

Le téléphone sonne.

La femme répond : - Oui Bonjour mon chéri. Bien mon chéri, d'accord mon chéri. A tout à l'heure mon chéri.

Puis, elle se tourne vers son amant : - C'était mon mari, on a une heure de plus. Il est en train de terminer une partie de billard avec toi.


-----


Deux blondes s'achètent chacune un hamster. Une fois à la maison, elles se questionnent pour savoir comment elles allaient faire pour différencier les deux hamsters.

Une des deux blondes dit : - J'ai une idée je vais couper une oreille à mon hamster. Ca sera le mien. Elle coupe alors une oreille à son hamster.

Le lendemain, les deux hamsters ont une oreille coupée !

- Qu'est-ce qui s'est passé, s'inquiète l'autre ? On a l'air fin ! Mais j'ai une idée ! Je vais couper la queue de mon hamster. Comme cela, ce sera le mien.

Le lendemain, même chose. Les deux hamsters ont la queue coupée.

- Ben voyons ! Je ne comprend pas, reprend la première ! Comment allons-nous faire pour les différencier maintenant ?

L'autre blonde répond : - J'ai encore une idée ! Je vais couper une patte à mon hamster, ca sera le mien, de manière sûre !

Mais, la même chose se reproduit. Le lendemain les deux hamsters ont une patte coupée.

- Encore! Je ne comprend plus rien ! Qu'est-ce qu'on fait maintenant ?

Et l'autre blonde qui répond : - J'ai une idée ! Tu prends le hamster noir et je prends le blanc !


-----


C'est dans un petit village un mec va se confesser. Il entre dans le confessionnal et le prêtre lui dit :

- Dis-moi Pierre, puisqu'on est dans le secret de la confession, dis-moi qui est-ce qui a volé mes poules ?

- Je n'entend pas mon père.

- Dis-moi qui est-ce qui a volé mes poules ?

- Je suis desolé mon père, mais j'entend pas.

- Dis-moi qui est-ce qui a volé mes poules ?

- Je suis desolé mon père mais j'entend toujours pas.

À ce moment le prêtre sort et dit : - Viens, on change de place.

Il changent de place l'un et l'autre et Pierre dit au curé :

- Dites-moi mon père, qui est-ce qui baise ma femme pendant que je suis au champ ?

- Tu as raison Jean on entend rien !


-----


Une fois où j'étais à Paris dans un grand hôtel, je me trouvais dans l'ascenceur, seul. L'ascenceur s'arrêta avant que l'on arrive à mon étage. Une blonde pulpeuse (et certainement évaporée) monte. Les portes se ferment et aussitôt elle me demande de retirer ma chemise. Je le fais. Puis elle me demande d'enlever mes chaussures. Je le fais. Enfin elle me demande de retirer tout le reste et puis elle me susurre à l'oreille:

- "...et maintenant, fais-moi sentir que je suis une femme."

Alors j'ai pris mes vêtements, et je lui ai dit: "D'accord, tu peux aller laver ça maintenant"


-----


Un papa est au restaurant avec son fils de 4 ans lorsque ce dernier avale un 25 sous qui traînait sur la table. Il s'étouffe, devient bleu et toutes les tentatives du papa restent vaines.

A la table d'à côté, une femme qui lisait tranquillement son journal, pas pressée du tout, s'approche. Sans dire un mot, très sûre d'elle, elle prend les testicules du petit garçon et se met à serrer de plus en plus fort.

Le petit devient mauve, violet et comme de fait, recrache soudain le 25 sous que la dame attrape au vol d'un geste souple.

- Wow! s'écria le papa, je n'ai jamais vu ça! Vous êtes médecin?

- Non, dit la femme, je travaille pour Revenu Québec…


-----


C'était un gars assis à un bar. Il dit au Barman : "As-tu vu la femme là-bas? Je lui paie un verre."

Le barman dit : "Oublie-ça, ça ne sert à rien. Cette femme là est une lesbienne!"

Le gars répond : "Voyons donc! Ce n'est pas grave! Ça ne me dérange pas, qu'est ce que ça peut faire?"

Le Barman va porter un verre à la demoiselle de la part du gentil monsieur. La dame remercie gentiment le monsieur de la main.

Puis le gars lui paie un deuxième verre, puis trois. Il décide alors d'aller la voir. Il s'assied à côté d'elle. Ils se présentent, discutent un peu et finalement, le gars embêté demande à la fille.

"Dis-donc: y a-t-il encore la guerre, en Lesbie?"


-----


 


Pas d'E-mail, pas de travail !!!

Un chômeur postule pour un poste de balayeur chez Microsoft. Le directeur des ressources humaines (DRH) le convoque pour un entretien, puis lui fait passer un test (avec un balai tout neuf). Le test est positif.


Il lui dit : - Tu es engagé. Donne-moi ton E-mail et je t'enverrai le formulaire rempli ainsi que la date et l'heure auxquelles tu devras te présenter pour commencer ton travail.

L'homme, désespéré, répond qu'il ne possède pas d'ordinateur, et donc pas d'e-mail. Le DRH lui dit alors qu'il est désolé, mais que s'il n'a pas d'e-mail, cela signifie virtuellement qu'il n'existe pas, et, comme il n'existe pas, il ne peut avoir le job.

L'homme sort, désespéré, sans savoir que faire, avec seulement 10 dollars en poche. Alors, il décide d'aller au supermarché et d'acheter une caisse de 10 kilos de tomates.

Il fait donc du porte-à-porte pour vendre ses tomates au kilo et, en moins de deux heures, réussit a doubler son capital. Il répète l'opération encore trois fois et revient chez lui avec 60 dollars.

Alors, il réalise qu'il pourrait survivre de cette manière. Tous les jours, il part de chez lui un peu plus tôt et revient un peu plus tard. Ainsi il triple ou quadruple son argent chaque jour.

Peu de temps après, il achète une charrette, puis un camion, et quelques temps après, se retrouve avec une petite flotte de véhicules de livraison.

Cinq ans passent. L'homme est maintenant propriétaire d'un des plus grand réseaux de distribution alimentaire des États-Unis. Il pense alors au futur de sa famille, et décide de prendre une assurance vie. Il appelle un assureur, choisit un plan d'assurance et quand la conversation prend fin, l'assureur lui demande son e-mail pour lui envoyer la proposition. L'homme dit alors qu'il n'a pas d'e-mail...

- Curieux, lui dit l'assureur, vous n'avez pas d'e-mail... Et vous êtes arrivé à construire cet empire, imaginez où vous en seriez si vous aviez un e-mail???

L'homme réfléchit quelques instants et répond : - Je serais balayeur chez Microsoft...


-----


Un homme fait un vol de banque et prends des otages.  Il demande au premier otage:

"M'avez-vous vu voler la banque?"

L'otage répond "Oui."

Le voleur, aussitôt, tire l'otage dans la tête. Puis, il demande au deuxième otage s'il l'a vu voler la banque.

L'otage répond: "Moi Non, mais ma femme, "Oui"


-----


Quelle est la différence entre un baril de lessive et un poste de police ?

Dans le baril de lessive on est sûr d'avoir au moins un agent actif


-----


En plein été, dans un magasin de tissu, une jeune fille en mini-jupe s'adresse à un vendeur:

- Je voudrai prendre de ce tissu pour me faire une nouvelle robe. Combien vaut-il?

-
Ça sera un baiser le mètre, jolie demoiselle, répond le vendeur

- Très bien. Vous m'en couperez 5 mètres alors, dit la fille.

Tout rougissant et rapidement, le vendeur prend les mesures du tissu et fait la découpe, puis il emballe le tissu et le pose sur le comptoir en regardant la fille avec insistance.

À ce moment là, la fille se tourne vers le trottoir et appelle:

- Grand-père, tu peux venir payer le monsieur?


-----


Dans un bureau de tabac, une jeune fille achète un paquet
de cigarettes et sort un billet de 100 euros.

La caissière l'examine et dit : - Ce billet est faux, mademoiselle.

- Le salaud ! S'écrie la fille. Mais alors... C'était un viol !


-----


Dans   un  petit village du  Lac St-Jean, un  cultivateur voit un jeune  boire  de l'eau  du  ruisseau.

Il lui  dit : -Hey le jeune, tu  devrais  pas  boire c'teau-la`, mes  vaches chient dedans par en haut du pré...

-Toi   y   m'excuser, moi   y   pas  tout  comprendre, moi   y   en  a arabe. Toi   y   en   a   parler   moins   vite  si te plait...

- Bois  lentement.  Elle   est   froide...


-----


Un serpent demande à sa mère : - Maman est-ce que je suis venimeux ?

La maman répond : - Mais non pourquoi ?

- Car je me suis mordu la langue !


-----


C'est un monsieur de 75 ans qui se fait examiner par son médecin. Tout est OK, mais avant de partir, le médecin lui demande:

- Et la sexualité, M. Marcel ?

- Ben ça va, mais quand je fais l'amour la 2ème fois, je suis en sueur.

- Allons M. Marcel, vous savez, à votre age c'est normal!
C'est même extraordinaire que vous puissiez le faier 2 fois..

Le vieux : - À bien y penser oui, c'est vrai qu'il fait plutôt frais en Janvier et plutôt chaud en Juillet !


-----


Un missionnaire arrive dans un pays d'Afrique. En descendant du bateau, un petit noir l'aborde.

- M'sieur je prend tes valises hein m'sieur!

Alors le prêtre dit au gamin : - Il ne fait pas m'appeler Monsieur mais Mon père!

Alors le gamin part en courant et en criant : - Maman Maman ça y est il est revenu!


-----


Deux bons vieux grands-pères sont tranquillement installés sur leur banc à discuter et à refaire le monde, puis tout d'un coup l'un fait remarquer à l'autre:

- Hey, là, t'as la braguette ouverte!

- Ouais, je sais, je sais, c'est parce qu'hier j'avais oublié de fermer le col de ma chemise et ce matin je me suis retrouvé avec le cou tout raide... Alors comme demain c'est l'anniversaire de ma femme...


-----


Deux statues dans un jardin de la ville, l'une masculine et l'autre féminine, se font face depuis plusieurs siècles lorsqu'un jour un ange descend du ciel, et leur murmure:

 « Vous avez été exemplaires pendant toutes ces années et je vais vous faire un cadeau. Je vous donne la vie, mais pour une demi-heure seulement. »

Aussitôt les deux statues s'animent et se rapprochent l'une de l'autre.  D'un même élan, elles se lancent dans un buisson...

On entend quelques bruits d'agitation, des branches qui cassent, des rires, des cris étouffés.

Au bout d'un quart d'heure, les deux statues ressortent du buisson, le sourire aux lèvres.

« Il vous reste encore du temps, leur dit l'ange. Vous devriez en profiter. »

La statue féminine se tourne vers son partenaire et lui dit:  « D'accord, mais cette fois, c'est toi qui maintient le pigeon par terre et c'est moi qui lui chie dessus!


-----


Une femme demande à son mari: - Qui préférerais-tu avoir comme type de femme ? Une femme très intelligente ou une femme très belle ???

- Mais aucune des deux, chérie. Tu sais bien que c'est toi que j'ai choisi


-----


C'est un grand-père qui emmène son petit fils à la pêche. Mais toutes les 5 minutes:

- Papi, papi, j'ai tout emmêlé la ligne.

Au bout d'un moment, le papy en a marre, et ne pense qu'a se débarrasser du gamin. Il prend un bâton, fait un trou étroit dans le sol, et dit a son petit fils:

- Tiens, je vais te montrer un jeu. Prends un ver de terre, et essaie de le glisser dans le trou. Si tu y arrives, je te donne 10 dollards.

Évidemment, le ver se tortille sans arrêt, et c'est pas demain la veille que le petit aura réussi à le rentrer dans le trou...

Pendant ce temps, le grand-père, enfin tranquille, se remet à la pêche. Au bout d'un moment, le petit-fils revient vers lui:

- Ça y est, j'ai fini.

Le grand-père: - Hein?

- Ben oui, comme le ver y bougeait tout le temps, je l'ai aspergé de laque, et j'ai pu l'enfiler dans le trou.

- Ha ben oui, c'est bien mon petit...

Et le lendemain matin, le grand-père de tenir sa promesse:

- Tiens, voilà tes 10 dollards, et voilà 10 dollards de la part de ta grand-mère.


-----


 


 

 

 

 

 

Site Meter