Au cours d'un jugement pour divorce, le couple se dispute la garde du fils unique .


La mère, très émue, se défend :
- Votre Honneur... Cet enfant a été conçu en moi... Cet enfant est sorti de mon ventre... Donc, je mérite de le garder !

Le juge, tout aussi ému et presque convaincu, laisse la parole au futur ex-mari.

Celui-ci utilise son côté pragmatique :
- Votre Honneur, je n'aurai qu'une question :

"Quand j'introduis une pièce dans un distributeur de boissons, la canette qui en sort est à moi ou à la machine

 

-----


 

Rusé ce p'tit concierge! !
 Récemment, dans une école à Victoria en Australie, la
 direction a été confrontée à un problème particulier.

 Plusieurs filles, qui commençaient à utiliser du rouge à
 lèvres, se l'appliquaient dans les toilettes de l'école.
 Jusque là pas de problèmes; mais après l'application, elles
 laissaient une empreinte sur le miroir. Ce dernier se
 retrouvait donc avec des douzaines de petites empreintes de rouge à
lèvres.

 Tous les soirs le concierge les enlevait, et le lendemain, les
 filles embrassaient de nouveau le miroir. Face à cette
 situation, et afin de corriger ce  problème grandissant,
la directrice convoqua le concierge et les
 filles concernées dans la toilette. Elle leur expliqua que les
empreintes
 causaient beaucoup de travail au concierge qui devait nettoyer
 le miroir tous les soirs.

 Afin de démontrer la difficulté que les marques causaient, elle
 demanda au concierge de nettoyer le miroir. Celui-ci prit une
 éponge, la trempa dans un bol de toilette et nettoya le miroir.

 Depuis, aucune empreinte n'est réapparue sur le miroir...

 Il y a des professeurs... et il a y des éducateurs !
 

-----

Trois sœurs veulent sortir samedi soir.

Mais la mère veut savoir ce qu'elles feront et avec qui.

La première dit : "Moi, je sors avec Thomas et on va au cinéma".

La mère acquiesce.

La seconde dit : "Moi, je sors avec Laurent et on va au restaurant".

La mère acquiesce de nouveau.

La dernière dit : "Moi, ce soir je sors avec Blaise".

Et la mère répond : "Toi, tu restes là ! "


----

Un garçon demande à son papa:

-Papa, pourquoi as-tu épousé maman ?
-Ah !  Toi aussi tu te poses la question ?

 

 

Quelle est la différence entre la bière et l'urine ?

-Environ un quart d'heure.

 

 

-Je voudrais un sandwich robot.

-Un sandwich robot ? C'est quoi ça ?
-Un sandwich "automate".

 

 

Annonce de la lingerie Georgette :
"Georgett est fière de vous annoncer que ses bas-culottes
sont baissés de moitié."

 

 

Un fonctionnaire arrive à la maison tout épuisé. Il dit à sa femme :

-C'est écoeurant !  Au bureau, on a du travail pour quatre. 
Heureusement qu'on est douze !

----

Madame sur la balance :
- Oh, mon Dieu, je suis trop petite !
Le mari qui observe :
- Tu veux dire trop grosse !
- Non, non. Je dis bien. Regarde, c'est écrit là sur le guide:
"une femme de 1,70 m doit peser 65 kg".
- Oui, je vois, eh bien ?
- Eh bien, eh bien...il me manque 10 cm !


----

 

C'est une maîtresse d'école qui demande à ses éleves de faire
une phrase dans laquelle il y a l'expression "je présume". 
Une petite fille dit: "Hier, maman lavait la vaisselle à la main;
je présume que le lave-vaisselle était brisé."

 

"Très bien" dit la maîtresse. 
Un autre dit: "Ce matin, papa est sorti du garage avec la Volkswagen;
 je présume que la BMW ne voulait pas démarrer."

 

"Très bien" dit la maîtresse. 
Un petit gars dans la classe lève la main et dit ensuite:
 "Hier, j'ai vu grand-papa sortir de la maison et se diriger vers le bois
avec le journal sous son bras; je présume que..." 

 

"Je t'arrête" dit la maîtresse "parce qu'ici, tu peux rien présumer."

 

"Maîtresse, laissez-moi finir ma phrase" dit le petit gars.

 

"O.K." dit la maîtresse. 

 

"Hier, comme je viens de vous le dire, j'ai vu grand-papa sortir de la maison
et se diriger vers le bois avec le journal sous son bras; je présume
qu'il allait chier parce qu'il ne sait pas lire !"

 

 

 

 


 

La petite Pauline déménage à la campagne et achète un âne à un vieux fermier pour 1000    dollars.  Le fermier doit livrer l'âne le lendemain mais justement, le lendemain...

Désolé ma petite fille, mais j'ai une mauvaise nouvelle: l'âne est mort.

Bien alors, rendez-moi mon argent.

Je ne peux pas faire ça.  Je l'ai déjà tout dépensé...

OK alors, vous n'avez qu'à m'apporter l'âne.

Qu'est-ce que tu vas faire avec ?

Je vais le faire gagner par un tirage au sort à une tombola.

Tu ne peux pas faire tirer un âne mort !

Certainement que je peux. Je ne dirai à personne qu'il est mort.

Dans sa situation, le fermier se dit qu'il ne peut pas vraiment refuser.

Il amène donc l'âne à la petite Pauline. 

Un mois plus tard, il revient la voir : Qu'est devenu mon âne mort ?

Je l'ai fait tirer au sort. J'ai vendu 700 billets à 2 dollars: ça m'a fait une recette de $1.400.

Et personne ne s'est plaint ?

Seulement le gars qui a gagné.  Donc je lui ai rendu ses 2 dollars.

Pauline a vieilli et est devenue chef du Parti Québécois.

Et pour gagner plus, elle est toujours entourée d'ânes...

 

-----

Un fermier trouve son cheval malade. Il fait venir le vétérinaire. Ce dernier lui dit que le cheval est infecté par un virus et qu'il va prescrire un remède. Si le remède n'a pas agi dans les trois jours, il faudra abattre le cheval pour éviter d'infecter les autres animaux.
 
Le cochon de la ferme, qui a tout entendu, va trouver le cheval et lui dit:
 
« Fais un effort, lève-toi »
 Mais le cheval est trop malade. Le deuxième jour, même chose, le cochon dit au cheval:
 
« Fais un effort, lève-toi ». Mais le cheval est encore trop malade.
 Le troisième jour, le cochon dit :
 
« Fais un effort, lève-toi, sinon ils vont t'abattre aujourd'hui. » Le remède n'a toujours pas fait d'effet, mais dans un dernier sursaut, grâce aux conseils du cochon, le cheval arrive à se lever devant le fermier et le vétérinaire.
 
Le fermier, tout content, dit :
 
« Pour fêter l'événement, on va tuer le cochon »
 
Moralité de l'histoire: Ne te mêle jamais de ce qui ne te regarde pas...

-----

Cher Tide,  

 Je vous écris pour vous dire à quel point votre produit est excellent! 

 Je l'ai utilisé pendant tout mon mariage puisque ma mère m'a toujours dit
 que c'était le meilleur produit. 
 

 Maintenant que je suis dans la cinquantaine, il est encore meilleur. 

 D'ailleurs, il y a un mois, j'ai échappé du vin rouge sur ma blouse blanche.
Mon mari, qui manque de considération et de sollicitude (et qui était généralement un emmerdeur),
a commencé à me diminuer en me disant à quel point j'étais maladroite.
 

 Une chose après l'autre, d'une manière quelconque,
du sang est apparu sur ma blouse blanche!
 

 J'ai pris la bouteille de Tide avec du blanchisseur et, à ma surprise et satisfaction,
toutes les tâches sont disparues. 
 

 D'ailleurs, les tâches sont si bien disparues que le détective qui est venu hier m'a informé
que les tests d'ADN sur ma blouse étaient négatifs, puis mon avocat a communiqué avec moi
pour m'informer que je n'étais plus suspecte dans la disparition de mon mari.
 

 Quel soulagement! Être en ménopause est une expérience assez difficile
sans être suspecte de meurtre! 
 

 Merci, encore, pour avoir un si bon produit. 

 Je dois maintenant vous quitter,
je dois écrire aux gens des Sacs Glad... !!!

----

Une femme nue, se regarde debout devant la glace.
Elle dit à son époux : ‘Je me trouve horrible à regarder, grasse et ridée...
J'ai besoin d'un compliment’
Le mari répond : ‘Tu as une bonne vue’.   

 


-----------

 

Un gars passe sa tête à la porte d'entrée du coiffeur et demande : "
Combien de temps avant que vous puissiez me couper les cheveux ?"
Le coiffeur jette un coup d'oeil: il a toutes les personnes qui attendant
déjà leur tour et répond : " Faut compter deux heures. "
Et le gars s'en va.
Quelques jours plus tard, le même gars passe sa tête à la porte et demande
: " Combien de temps avant que vous puissiez me couper les cheveux ?"
Là encore, le coiffeur parcourt des yeux son salon qui est encore rempli de
clients et répond : " Pas avant deux heures. "
Et le gars s'en va.
Une semaine plus tard, le même gars passe encore la tête à l'entrée du
salon de coiffure avant de poser la sempiternelle question : "Vous pouvez
me prendre dans combien de temps?"
Le coiffeur répond : " Dans une heure et demie. "
Et le gars s'en va.
Là, le coiffeur s'adresse à l'un de ses amis présent dans le salon et lui
dit : "Dis donc Bernard, tu veux bien suivre le gars qui vient de passer
son nez à la porte, et tu regarderas où il va."
Un peu plus tard, Bernard est de retour dans le salon de coiffure et a du
mal a réprimer un fou rire.
" Alors, lui demande le coiffeur, tu l'as suivi ? où est-il allé en sortant
d'ici ? "
Et Bernard lui répond:" Chez ta femme ! ".

 


-----

 

 Un vieux monsieur et sa femme se baladent en voiture, lorsqu'un motard
de la police double leur voiture et leur fait signe de se ranger sur le bas-côté :
Le vieux monsieur dit :
"Que se passe-t-il jeune homme?"
Le motard répond :
"Par le plus grand des hasards, n'auriez-vous pas remarqué que votre femme
était tombée de la voiture lorsque vous avez redémarré de la station de service?"
Et le vieux monsieur répond :
"Non, je n'ai pas remarqué fils. En fait j'avais juste pensé que je devenais sourd. "   

 


 

 

 

 

 

Site Meter