Que faire contre l’allergie au chat ?

Que faire contre l’allergie au chat ?

Quels moyens existent à ce jour contre l’allergie au chat? Je vais vous dire ce que provoque l’allergie au chat et ce n’est pas une partie de plaisir. Après vous avoir rappelé ce qui la déclenche précisément, je vous donnerai les différentes options qui se présentent à vous. Si vous êtes dans quelques cas bien précis, vous pourriez enfin trouver ici une solution contre l’allergie au chat.

LES SYMPTÔMES DE L’ALLERGIE AU CHAT

Trouver des solutions contre l’allergie au chat n’est pas facile, voilà pourquoi je vous fais ce point pour vous aider. L’allergie au chat, c’est d’abord subir ces symptômes. Ils sont assez variés.

  • Vous pouvez perdre votre souffle à force d’éternuements.
  • Des éruptions cutanées peuvent se déclarer subitement et en plus, ça vous démange violemment, le supplice est double.
  • L’asthme est fréquent aussi dans l’allergie aux chats et vous entendez siffler vos poumons à chacune de vos respirations.
  • Les rhinites et le nez bouché sont presque automatiques.
  • Les conjonctivites terminent votre portrait avec délicatesse.

CHACUN RÉAGIT DIFFÉREMMENT À L’ALLERGIE AU CHAT

Vous avez donc consulté votre médecin référent puis votre allergologue pour identifier la cause exacte de votre allergie. Il est vrai que nous avons chacun une manière unique de réagir à des allergènes. De plus, l’allergie a plusieurs niveaux de sensibilité, plus ou moins difficiles à traiter. À l’issue de ce rendez-vous chez l’allergologue, vous serez sans doute dans ces deux cas les plus fréquents :

  1. Vous êtes allergique aux acariens. Victoire (si j’ose dire), vous pouvez continuer à fréquenter votre chat après le lourd travail quotidien de tout dépoussiérer à fond. Le chat sera inclus à ce traitement.
  2.  Vous êtes allergique à la protéine FEL D1 fabriquée par votre chat. Dans ce deuxième cas, le travail est plus difficile.

LA PROTÉINE FEL D1 DU CHAT

Pendant longtemps, on a cru que l’allergie était dûe aux poils de chat. Mais dans les années 2000, un article du Journal of Immunology révélait les résultats de chercheurs britanniques de l’université de Cambridge. Le coupable de l’allergie au chat est surtout la protéine FEL D1. Le chat en produit en permanence dans plusieurs de ces glandes près des joues, près des yeux, des coussinets et de son appareil génital.

Comme votre chat en répand sur son pelage à chacune de ses toilettes, votre allergie est permanente.

Votre allergologue vous proposera très certainement un programme de désensibilisation. Vous pourrez le suivre avec assiduité. Mais il faudra patienter près de 16 semaines avant  de constater un résultat probant.

LA BATAILLE CONTRE L’ALLERGIE AU CHAT

Si vous êtes allergique aux acariens, le traitement est quotidien et peut sembler lourd. Mais vous savez que vous pouvez garder près de vous votre chat et c’est ça la première victoire. C’est donc dans les premiers temps que la tâche paraîtra insurmontable sur le long terme. Il est vrai que vous devez alors passer l’aspirateur tous les jours partout ! A ce propos, il existe des filtres pour aspirateur conçus spécifiquement contre les acariens. Ajoutez à cela le lavage de tous les textiles : tapis, nappes, coussins, draps (à 60°), etc.

VOTRE CHAT AUSSI AU NETTOYAGE

Votre chat fera partie du programme de lavage. Pour éviter d’agresser sa peau, un shampoing sec le plus adapté vous sera conseillé par votre vétérinaire.

Si vous n’aimez pas, comme moi, imposer à votre chat un shampoing alors les lingettes nettoyantes seront une solution plus douce et efficace.

Les acariens adorent les poils de nos chats, c’est pourquoi nettoyer son pelage diminue considérablement les risques de déclencher une crise.

Vous allez consciencieusement brosser votre chat tous les jours aussi. Je vous rappelle l’intérêt de le brosser et de choisir d’investir dans une bonne brosse également.

D’AUTRES ACTIONS CONTRE L’ALLERGIE AU CHAT

Votre allergologue vous aura recommandé aussi de ventiler et rafraîchir votre chambre. Car il est bien connu que les acariens ne survivent pas longtemps au froid. Vous entamerez en parallèle votre programme de désensibilisation. Avant son terme, vous devriez vous rendre compte que le nettoyage quotidien vous semblera moins insurmontable qu’au début. Comptez sur votre détermination pour tout faire pour vivre avec le chat que vous aimez tant. Je me permets juste de vous signaler que vous ne supporterez plus les autres chats qui ne sont pas autant soignés que le vôtre.

TRAITEMENT NATUREL OU MÉDICAMENTEUX CONTRE L’ALLERGIE AU CHAT

Si au bout de quelques mois, vous ne voyez aucun progrès et avez bien suivi le programme de votre allergologue, il ne resterait que la solution médicamenteuse ? Les antihistaminiques, parmi d’autres, seraient la dernière barrière contre l’allergie au chat ? Comme vous, j’évite au maximum les médicaments tant qu’il reste d’autres solutions raisonnables et naturelles.

Il y en a une justement encore à tester. Vous voulez la connaître ? Le plantain. Je pense que vous devez tester le plantain. Vous pouvez le demander à votre médecin dans le cadre du traitement contre l’allergie au chat. Ce serait génial de tomber sur une solution 100% naturelle dans cette bataille. Il existe deux formes pour ingérer le plantain : Le plantain en gélules ou en sirop.

UNE DERNIÈRE ÉTAPE CONTRE L’ALLERGIE À LA FEL D1

Pour terminer ce dossier sur l’allergie aux chats, j’ajoute qu’il y a une raison supplémentaire à faire castrer votre chat. La castration du chat voit la production de cette protéine FEL D1, coupable de l’allergie, baisser considérablement.

DES CHATS ANTI ALLERGIE ?

Enfin dernier élément, j’ai étudié les cas de races de chats qui produisent beaucoup moins de FEL D1 que les autres. Ils sont donc reconnus comme presque anti allergène. Je me pose cette question de fond tout de même. Est-ce réellement une solution d’investir des sommes conséquentes pour ces chats de pure race alors que nos refuges attendent de nous présenter le candidat de notre vie ? Il y a tant de milliers de chats qui espèrent que nous allions les adopter. Je pense que fournir des efforts pour ce nettoyage quotidien vaut le coup. Cela peut donner la chance aux chats des refuges. Qu’en pensez-vous ? Dites-le moi ici en commentaire ou sur la page Facebook. Partagez au maximum cet article pour aider celles et ceux qui souffrent et n’ont pas encore trouvé de solution contre l’allergie au chat.

Source : La vie des chats