Une histoire de gars chauds hilarante

Une histoire de gars chauds hilarante

C’est Michel qui est au bar chez Baudet et qui décide de rentrer chez lui car il est trop saoul. Il s’éloigne du comptoir, fait 2 mètres et s’écroule par terre.

« Je suis trop saoul. Je vais ramper jusqu’à l’extérieur… »

Arrivé dehors, notre bonhomme se dit que l’air frais va lui faire du bien et il décide de se remettre debout. Et là, au bout de 2 mètres, il s’écroule encore.

« J’habite à 800 mètres. Je vais ramper jusqu’à la maison… »

Arrivé devant chez lui, il se dit qu’il a sûrement dégrisé et il essaie de se remettre debout. Et encore une fois au bout de 2 mètres, vlan! Par terre.

« Bon… Je vais ramper jusqu’à la chambre… »

Alors, il ouvre sa porte d’entrée en rampant, monte les escaliers en rampant, ouvre en rampant la porte de la chambre où dort sa femme, se déshabille par terre et avant de se mettre au lit, il se dit qu’il doit pouvoir enfin se lever. Il se lève, fait 2 mètres et s’écroule encore mais cette fois, sur le lit. Il s’endort en se disant que sa femme n’a rien entendu.

Sauvé!

Le lendemain matin, sa femme le réveille :

« Toi, tu t’es encore saoulé hier soir! »

« Hein ? Non ! Pourquoi ? »

« Le bar a appelé ce matin : t’as encore oublié ta chaise roulante… »